Simulateur de conduite : fonctionnement et avantages

Man in a car simulator in a congress for safety

Les simulateurs de conduite se sont beaucoup développés et améliorés ces dernières années, notamment pour permettre aux candidats au permis de commencer leur apprentissage en toute sécurité. Cette méthode permettrait d’acquérir les connaissances de bases sans avoir les peurs inhérentes à la conduite en conditions réelles.

Apprendre paisiblement

Le simulateur constitue un réel avantage, surtout au début de l’apprentissage. En effet, lorsque le candidat débute, l’angoisse de ne pas maîtriser son véhicule peut s’avérer un frein. Le trafic dense, la présence d’autres types d’usagers (deux-roues, piétons, bus…) sont vecteurs de stress pour l’élève débutant. Cet outil permet donc se sentir en sécurité et d’apprendre plus paisiblement les premiers rudiments de la conduite (prise en main du volant, passage des vitesses…). Ensuite, lorsqu’il maîtrise mieux les aspects mécaniques du véhicule, il peut acquérir plus sereinement d’autres compétences plus poussées, comme la gestion des croisements ou des dépassements.

Les paramètres peuvent être modifiés par l’enseignant : densité du trafic, conditions météorologiques… Cela permet au conducteur de s’habituer aux différentes situations possibles sur la route.

Des tarifs avantageux

Le candidat dépensera un peu moins d’argent puisqu’il faut compter environ 20 € l’heure sur un simulateur, contre 50 € en moyenne pour une heure en circulation. Pour l’auto-école, ces cours sont plus rentables également car elle n’a pas à rémunérer l’enseignant et évite les frais liés à l’utilisation du véhicule. La machine représente un investissement de base, mais des aides sont mises en place pour faciliter son obtention. Cela peut également constituer un moyen pour les auto-écoles de diversifier leurs offres face à la concurrence des plateformes, qui proposent des tarifs très attractifs pour passer le permis de conduire, comme l’auto-école en ligne Lepermislibre par exemple.

Gestion du stress en situation réelle

Si le simulateur permet de diminuer le stress, certaines compétences nécessitent tout de même de conduire en situation réelle auprès d’un enseignant pour être parfaitement maitrisées. Une conduite sécuritaire est certes due à une bonne maîtrise mécanique du véhicule, mais aussi à une gestion du regard et du comportement, qui permettent d’analyser les situations et d’y répondre correctement.