DACIA PASSE A SON TOUR A L’ELECTRIQUE

Prévu pour un lancement commercial en 2021, le constructeur roumain a présenté à la presse, début Mars, une version quasi-définitive de son futur SUV urbain, le Dacia Spring. Pour Dacia, c’est une double nouveauté puisqu’il s’agit de son premier véhicule électrique et sa première minicitadine depuis le rachat par le groupe Renault.
Un mini-SUV low cost
Contribuant à l’élargissement de la gamme de véhicule électrique Zéro Emission du groupe Renault, il s’agira sans nul doute du SUV électrique le moins cher sur le marché européen.
En terme de taille, le Dacia Spring et ses 3,73m de long, sera plus petit que la Sandero. Il se situera entre la Renault Twingo et la Zoe. Très inspiré des lignes des véhicules Renault, son design rappelle d’ailleurs celui du Renault K-ZE City et du Renault Kwid, des modèles que la firme française a lancés respectivement en Chine et en Inde. Même s’il ne s’agit pas de la version finale, Dacia a confirmé que les feux avants comme les deux Y horizontaux à l’arrière seront présents sur la version finale.
Côté performance, ce mini SUV destiné à la conduite urbaine devrait avoir une autonomie de plus de 200 km, ce qui est supérieur à celle de la future Renault Twingo ZE. Son temps de recharge est néanmoins surprenant, puisqu’il faut 30 minutes au Dacia Spring pour recharger 80% de sa batterie sur une prise rapide, et 4 heures sur une prise classique pour atteindre 100%.
Le full-électrique à un prix abordable
Son prix, quant à lui, reste très vague mais devrait se situer entre 15 000 € et 20 000€, mais sera éligible au bonus pour les véhicules électriques, ce qui le rendra très attractif. Le Dacia Spring pourrait donc booster les ventes de véhicules de ce segment et le rendant accessible à un nouveau public.