ALLONS-NOUS VERS UNE BAISSE DU PRIX DE L’ESSENCE ?

Le contexte international baisse le prix du baril
Avec le ralentissement de l’économie mondiale en raison de l’épidémie du coronavirus, on assiste à une chute mondiale des cours du pétrole. En effet on observe une chute du prix du baril de pétrole en 2020. Alors qu’il était 70 dollars en début d’année, il est descendu à 50 dollars début mars.
Pour faire face à cette situation, une réunion des pays de l’OPEP, l’Organisation des producteurs de pétrole s’est tenue jeudi dernier en Autriche. Cette dernière a abouti à un vote en faveur de la réduction de la production du nombre de baril de pétrole pour l’année 2020. Cependant, la Russie, qui n’est pas membre de l’OPEP a décidé de maintenir sa production, entraînant une réaction de l’Arabie Saoudite qui, en représailles, a cassé ses prix, reprenant donc des parts de marché aux russes. Cette tension entre les deux pays producteurs de pétrole a entraîné une baisse de prix du baril allant jusqu’à 36 dollars, soit le prix le plus depuis 2016.

Une baisse du prix de l’essence à la pompe

Cela a donc une conséquence positive pour les automobilistes qui voient les prix à la pompe diminuer. En effet, on a assisté à une baisse du prix du sans-plomb (E5) de 1,9 centime d’euro et de 2,2 centimes pour le gazole la semaine dernière.
Le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire a également précisé avoir discuté avec les compagnies pétrolières pour que les automobilistes puissent continuer de bénéficier de cette baisse de prix à la pompe.
Cependant, il ne faut pas s’attendre à une chute en dessous de la barre symbolique de 1 euro. En effet, si l’on se réfère à ces quinze dernières années, même la crise financière de 2008 n’avait pas réussi à faire tomber les prix si bas. Le litre était alors descendu à 1,09 euro /litre.
De plus, il faut garder à l’esprit que le prix du pétrole ne correspond qu’à 25% du prix total du sans-plomb ou du gazole à la pompe, son impact est donc limité. Le reste du prix correspond aux taxes, dont celle sur la Valeur Ajouté ainsi que les frais et la marge du pétrolier.